Tout commença en Cévennes dans les années 90 autour d’un groupe de rock : Les Elvis Platinés. Inspirés par le rock alternatif français, cette bande de jeunes suménois commençaient à organiser quelques concerts dans leur village. Emmenée par Christian Boisson, la folle équipe se prit de plaisir à faire découvrir la diversité musicale régionale au cours d’événements qui se voulaient avant tout populaires. Les fondamentaux étaient posés : culture et convivialité. En 1996, première tentative d’organisation estivale : les Wailers à Sumène. Un rendez-vous qui rencontra un grand succès public, et qui fut le précurseur de ce qui deviendrait deux ans plus tard le festival “les Transes Cévenoles”. Au fil des années, le projet s’étoffe, se professionnalise et s’ouvre à d’autres disciplines artistiques (Arts de la rue, Cirque, …) , tout en gardant sa dimension associative très forte.
Le festival grandit, et parallèlement, des événements se mettent en place tout au long de l’année, dans plusieurs villages des Cévennes méridionales. Aujourd’hui l’association Les Elvis Platinés est pilotée par un conseil d’administration de 12 personnes, dispose d’une équipe de salariés permanents, fédère plus de 280 bénévoles, irrigue culturellement un bassin de population de 30000 habitants étalés sur plusieurs communautés de communes (Cévennes Gangeoises et Suménoises, Pays Viganais, Causses Aigoual Cévennes – Terres solidaires, Piémont Cévenol). Elle accueille une cinquantaine de spectacles et touche près de 12000 spectateurs par an.